• Innocence

    Sur le thème de l'innocence

    La jeune femme entre dans l’appartement, furie tourbillonnante. Elle jette son sac par terre, claque les portes de chacune des salles qu’elle traverse, arrive enfin dans sa chambre.

    C’est une simple pièce aux murs nus, dont le meuble principal est un grand lit de bois clair, éclairé par la lumière du soleil qui lentement se couche, filtrée par les rideaux de lin. Dans un coin de la salle, un tapis de jeu pour enfants et un berceau. Un tout petit berceau pour un tout petit bébé qui dort à poings fermés, enroulé dans la couverture, entouré de toutes les peluches imaginables. Le lapin l’observe derrière ses oreilles pendantes, tandis que Bébé serre très fort contre lui un ours auquel il manque un œil. La pièce est tellement calme, sereine. Etait.

    En effet, la femme en pleurs entre en trombe et se jette sur son lit. La couette sur son visage étouffe les insultes qu’elle profère mais Bébé ouvre les yeux, intrigué par tant de tapage. Habituellement, sa maman rentre si doucement dans sa chambre qu’il ne s’en rend même pas compte, et le matin au réveil, il la retrouve près de son berceau. Papa n’est pas souvent là quand Bébé se réveille mais il tient toujours à être près de Maman quand Bébé ouvre enfin les yeux. Alors pourquoi tant de bruits ?

    La femme a remarqué que Bébé s’était réveillé et s’approche du petit berceau. Bébé détourne le regard car elle fait peur à voir. Ses longs cheveux bruns sont en bataille, ses yeux bouffis d’avoir trop pleuré et de longues trainées de mascara recouvrent ses joues pâles. Elle passe sa main sur le visage de Bébé qui déjà se désintéresse totalement d’elle. Et elle parle. Bébé n’entend que des bribes de ce qu’elle dit, ne comprend pas vraiment, mais il sait qu’elle est très triste. Et très en colère aussi. Et ça lui fait peur. Alors, il décroche totalement pour ne pas avoir à subir l’anxiété de sa mère, qui vient de le prendre dans ses bras pour le bercer, assise sur le bord du lit.

    Quelques larmes atteignent le visage de Bébé, bien trop occupé à contempler ses pieds pour s’en soucier. Et alors que sa mère continue sa longue litanie, ponctuée d’horribles injures à l’égard de l’inconnu, Bébé se pose une question véritablement existentielle. Pourra-t-il mettre son pied dans sa bouche ? Des bribes lui arrivent encore aux oreilles :

    « Quand je pense que tu es là toi… Lui ne reviendra plus… De toute façon, je ne veux plus jamais le voir ! On va devoir se débrouiller tous les deux, hein mon chéri ! »

    Bébé a réussi, et lève triomphalement ses grands yeux vers sa mère, suçotant son orteil. Elle lui caresse les cheveux, sourit tristement, mais Bébé voit bien que sa maman n’est pas fière de lui, malgré l’exploit qu’il vient d’accomplir. Alors, il retire son pied de sa bouche et s’endort, cherchant dans le sommeil la réponse à tous ses problèmes.

     

    Ah, innocence, que tu es belle !


  • Commentaires

    1
    Hellshinou Profil de Hellshinou
    Lundi 24 Juin 2013 à 15:45

    Tu devrais mettre ça sur le recueil. Là,  Et pour le mari, on peut comprendre ou du moins supposer qu'ils ont divorcés ou qu'il est mort bêtement ?

    2
    Udelire Profil de Udelire
    Lundi 24 Juin 2013 à 17:00

    Ils sont séparés. Mais j'aime laisser place à l'imagination. Et je crois l'avoir posté sur le recueil

    3
    Hellshinou Profil de Hellshinou
    Lundi 24 Juin 2013 à 17:13

    C'est ce qui me semblait.

    4
    Dulanoire
    Lundi 15 Juillet 2013 à 15:52

    La pauvre... Et pauvre bébé. Il n'aura pas le droit de voir son papa parce qu'il est parti... Et elle elle devra être forte pour son enfant, alors qu'elle n'a envie que de s'effondrer.

    5
    Udelire Profil de Udelire
    Mardi 16 Juillet 2013 à 11:15

    T'as tout compris ^^

    6
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 08:19

    La phrase qui convient le mieux à ce texte, c'est "Mieux vaut être seule que mal accompagnée".

    7
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 17:19

    Toi t'as pas compris par contre...

    8
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 07:17

    Comme pour la plupart de vos texte, j'ai envie de dire :D

    9
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 21:13

    Vos ? Tu comptes Dulanoire ?

    10
    Samedi 5 Octobre 2013 à 17:16

    Non. Je sais pas pourquoi j'ai mis ça. D'ailleurs c'est "textes". J'ai du te vouvoyer, sans le vouloir.

    Dulanoire n'a pas de compte Eklablog, si ?

    11
    Samedi 5 Octobre 2013 à 21:48

    Non. Seulement Snow et Cross. De ce que j'en sais. Toi à un moment non ?

    12
    Lundi 7 Octobre 2013 à 07:32

    J'en ai eu un, Hellshing et lui. 

    13
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 14:46

    Innocence, insouciance, indifférence... tant qu'on a de l'amour et de l'attention !

    BB grandira quand même... et aidera sa maman à aller de l'avant...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :